25 mars article dans femina

Publié le par les dompteurs de papier

Quand la gravure voyage dans les campagnes du Nord

Matild et Clothilde au côté de la comédienne Solène Boyron. Photos SÉVERINE COURBE
Matild et Clothilde au côté de la comédienne Solène Boyron.
Exposition

Les artistes lilloises Clothilde Staes et Matild Gros présentent «Les Gens griffés », une exposition itinérante.

 

Des « trésors sauvages », « colporteurs de joliesse »... Voici ce que Clothilde Staes et Matild Gros, artistes graveuses lilloises, livrent à travers Les Gens griffés. Ce projet, c'est une exposition itinérante dans les campagnes du Nord, mais aussi des visites spectacles et des ateliers. Au commencement : un récit, écrit par un ami des deux artistes, Jéremiah Lambert. « À partir de ce conte, on a créé les gravures », explique Clothilde. Des oeuvres qui servent de fil conducteur à l'exposition, produite dans le cadre du Réseau départemental de diffusion culturel en milieu rural. Un monde de glace que les hommes exploitent. Un jour, l'un d'eux décide d'aller chercher plus loin. Sur son chemin, un manteau, des petits trésors...

Moment de poésie

C'est à ce voyage initiatique qu'invitent Clothilde et Matild, 27 et 29 ans. Un parcours empreint de poésie qui permet au visiteur de découvrir les techniques de gravure : plaques griffées lumineuses, diapositives gravées... Clothilde a fait les Beaux-Arts de Roubaix, Matild est diplômée en arts appliqués : elles ont créé, en 2008, Les Dompteurs de papier. Lilloise d'origine, l'association a posé ses presses en Ardèche, mais, en sillonnant cet hiver les campagnes du Nord, elle revient
aux sources.
Outre les gravures, le projet Les Gens griffés donne à voir des objets en feutre de Stéphanie Cailleau et à entendre la musique de Nikolaus Hatzl. « On avait envie de volume », note Clothilde. « On s'est dit que ce serait bien de rendre cette exposition vivante », complète Matild. Elles font appel aux talents de la comédienne Solène Boyron, qui propose, quatre fois par semaine, des visites spectacles. Un joli moment de poésie. Un petit trésor, qu'à défaut de pouvoir emporter dans un écrin, on garde précieusement dans un coin de sa mémoire.

 

Rendez-vous, jusqu'au 27 mars, à la salle des fêtes de Wargnies-le-Grand du 29 mars au 2 avril, à l'auditorium de Rieulay du 5 au 15 avril, au musée des Augustins d'Hazebrouck. Entrée gratuite. lesdompteursdepapier.over-blog.fr

Publié dans les gens griffés

Commenter cet article