article la voix du nord

Publié le par les dompteurs de papier

·         Itinérance artistique jusqu'en Espagne pour les Dompteurs de papier

lundi 31.08.2009, 04:42 - La Voix du Nord
À Bazouges-la-Pérouse, dans le Morbihan, Matild (à gauche) et Clothilde (accroupie), avec les enfants qui ont participé à l'atelier.

               Clothilde et Matild, artistes graveuses, sont parties fin juin pour un  « projet itinérant »  à  travers la France. Elles débutent ces jours-ci une résidence en Espagne, avant de revenir à Lille exposer le fruit de leur voyage.

Quand on demande à Clothilde et Matild combien d'étapes ont parsemé leur été, la réponse est évasive : « On n'a pas compté.

 

Mais on était chaque fois attendu ! » Parties le 28 juin de Roubaix, les deux artistes graveuses lilloises, âgées de 25 et 27 ans, ont parcouru la France à bord d'une camionnette-atelier, embarquant deux presses.

De village en village, les Dompteurs de papier (du nom de leur association, créée en mars 2008) sont partis « à la rencontre des territoires », allant au-devant des habitants, croisant parfois la route d'autres artistes...

À Bazouges-la-Pérouse, dans le Morbihan. elles ont par exemple animé un atelier pour enfants, en partenariat avec un centre d'art contemporain où les gamins ont, au final, exposé leurs travaux. « Les enfants étaient super fiers ! », se souvient Clothilde. Aux Vans, en Ardèche, les graveuses ont fait halte chez Évelyne et Didier, deux typographes. « Il y avait plein de choses à créer. On a mélangé nos compétences », racontent les voyageuses. À La Caunette, dans l'Aude, c'est chez une famille d'accueil qu'elles ont posé leurs presses et travaillé sur le portrait. Imprimé : un jeu de cartes à l'effigie des membres de la tribu. « On a eu du beau temps partout, on a été bien accueilli chaque fois », résume Clothilde.

Ces jours-ci, les graveuses gagneront La Aldea del Portillo, en Espagne, pour une résidence de deux semaines avec une association locale, qui fait elle aussi se rencontrer ruralité et art contemporain. « S'immerger », « créer en étant nomade » auront été les maîtres mots de cette itinérance.

Retour prévu le 10 septembre à Lille. En février, les deux artistes exposeront à LaSécu, à Fives. Mais, dès le 28 septembre, elles restitueront une partie de leur voyage à la galerie la Vitrine, à La Madeleine. • A. G.

lesdompteursdepapier.over-blog.fr

Commenter cet article