article voix du nord

Publié le par les dompteurs de papier

     Les Dompteurs de papier exposent leurs gravures itinérantes à Lasécu

dompteurs.jpg

vendredi 08.01.2010, 05:03 - La Voix du Nord
Matild, Clothilde et Stéphanie finissent d'accrocher leur expo aujourd'hui. Le vernissage est prévu ce soir.

|  DÉCOUVERTE |
Cet été, les Dompteurs de papier ont cheminé à travers villages et campagnes françaises, ...
jusqu'en Espagne. Elles posent aujourd'hui leurs valises à Lasécu, à Fives. De leur périple, Clothilde Staës, Matild Gros et Stéphanie Cailleau ont fait une exposition.

« Le regard sur le territoire », tel était le thème des ateliers que les trois artistes ont proposés, cet été, aux habitants qu'elles ont croisés. « On a rencontré près de 400 personnes », raconte Clothilde. « Mais là, il n'y a pas 400 gravures. On a dû sélectionner », tempère Stéphanie. À l'entrée de l'expo, une carte retrace leur itinéraire, d'Esquelbecq, dans les Flandres, à La Aldea del Portillo, en Espagne.

Là, un ballon en papier de soie se gonfle d'air pour faire apparaître des monotypes. Une installation sonore donne à entendre l'ambiance du voyage. Plus loin, une caravane en carton figure la camionnette-atelier dans laquelle les trois filles ont sillonné les routes, deux petites presses à graver à bord. « On a voulu recréer l'esprit du voyage, de la mobilité », explique Clothilde. Feuilles, coquillages, cailloux... Les petites récoltes de Matild sont aussi exposées. « On ne voulait pas que de la gravure, car le voyage a été vraiment riche », souligne Clothilde .

Mais la gravure est bien au coeur de l'exposition. Partout, des petits formats attirent le regard, charmants, précieux. « Pour un amateur de gravure, il y a à voir ici », observe Matild. Sont aussi présentés des travaux d'artistes rencontrés au cours de cette errance estivale, ceux de Gaëlle Le Fur de Douarnenez (Finistère) ou du collectif Heureux les cailloux des Vans (Ardèche). Clothilde, Matild et Stéphanie ont profité d'une plaque servant à fabriquer des boîtes à sardines, récupérée à Plougonvelin, en Bretagne, pour créer une oeuvre grand format. À la pointe sèche, elles y ont griffé à six mains une scène aquatique.

Voyage singulier

Le tout offre un beau voyage, dans l'univers singulier des Dompteurs de papier - du nom de l'association que Clothilde et Matild ont créée en 2008. Les deux Lilloises en sont aujourd'hui salariées et comptent bien que l'aventure ne s'arrête pas en si bon chemin. « Le but est que les Lillois comprennent la démarche de gravure collective, d'itinérance en milieu rural », espère Clothilde. De ce voyage et de cette exposition naîtra ensuite un livre, que les artistes enverront aux personnes rencontrées lors de leur voyage. Une page se tournera alors.
Et les graveuses iront dompter d'autres territoires... •

ALICIA GAYDIER

Exposition des Dompteurs de papier, « Gravure itinérante et rencontre à travers champs », du 9 janvier au 27 février, les vendredi, samedi et dimanche de 14 h à 19 h, à Lasécu, 26, rue Bourjembois à Lille fives

 

Commenter cet article